LES ESPACES DE PAROLE


Continuons notre bilan avec les espaces de parole, et plus spécifiquement les groupes d’analyse de la pratique.

Contexte

Il se confirme que les équipes expriment le besoin d’espaces de parole. La demande est démultipliée par les importants changements en cours (fusion-absorption, développement de nouvelles activités…).

Réalisation

COPAS anime actuellement plusieurs groupes d’analyse de la pratique : pour l’ensemble des chargés et des responsables d’accompagnement socio-professionnel du groupe Ares (insertion par l’activité économique) ; pour les intervenants sociaux de la Sauvegarde de l’adolescence de Paris ; pour les intervenants sociaux et les chefs de service de l’association VISA (hébergement et accompagnement de personnes souffrant d’addiction).

Que peut-on retenir de ces interventions ?

Le contexte de changement nécessite de bien positionner l’analyse de la pratique, principalement comme un support d’accompagnement de la professionnalisation, intégré au processus de management, mais qui ne saurait être réduit à un outil d’accompagnement du changement. De nouvelles catégories d’acteurs font état de demandes, qui sont désormais entendues : encadrants techniques, cadres intermédiaires. La diversification de la demande pose deux questions : celle des objets de ces groupes de parole et d’une nécessaire diversité des méthodes d’animation ; celle du degré d’homogénéité des groupes.

Perspectives

Au-delà du seul secteur social et médico-social, les entreprises de l’économie sociale et solidaire pourraient être amenées à développer des lieux de parole pour leurs salariés. De manière générale, COPAS propose aux équipes un accompagnement de leurs positionnements professionnels qui porte à la fois sur les interventions en direction de leurs publics respectifs, et sur leur statut d’acteurs salariés de structures innovantes.

Facebook Twitter Linkedin Mail